Calendrier photo artistique

de Turin,

Capitale du Piémont,  

pour 2018

(+ Janvier 2019)

 

TURIN, COMME TU ES BELLE!

TON ROYAUME EST UN CRISTAL POLYÉDRIQUE,

QUI DIRIGE LA LUMIÈRE –

ET LE SOIR, TU DEVIENS UNE ÉTOILE.”

“TORINO, QUANTO SEI BELLA!

IL TUO REGNO È UN CRISTALLO POLIEDRICO, CHE DIRIGE LA LUCE, E LA SERA DIVENTI STELLA.”

Taille: DIN A3,

14 pages + couvrir

Imprimé offset de haute qualité et avec brillante laminage folio

Stable papier avec 250g

Prix: 36,- Euro

(TAV incl.) + port

“TORINO, QUANTO SEI BELLA – IL TUO REGNO È UN CRISTALLO POLIEDRICO, CHE DIRIGE LA LUCE, E LA SERA DIVENTI STELLA.

Janvier 2018: Vue au-dessus des toits – Piazza Castello

Sopra i tetti della città. Respiri di cielo mi accompagnano. La libertà mi abbraccia. E’ lì che si trovano ali per volare, radici per tornare e motivi per rimanere.

Au-dessus des toits de la ville. Des souffles du ciel m’accompagnent. La liberté m’embrasse. C’est là où l’on peut trouver des ailes pour voler, des racines pour revenir et des raisons de rester.


Fevrier 2018: Vue du jardin de la Villa della Regina

I ricordi danzano nel giardino sulle ali del tempo, un dolcissimo vibrato della luce bacia il prato con poesia.

Les souvenirs dansent dans le jardin sur les ailes de l’époque, un doux vibrato de lumière embrasse la pelouse avec poésie.


Mars 2018: Piazza Carignano

Ogni alba porta con sé il suo istante d’immensità, lo posa sul palcoscenico del nuovo giorno e se ne va – con un sorriso colmo di speranza – con un respiro dolce – che sento sulle mie labbra.

Chaque aube apporte avec elle son instant d’immensité, le posant sur la scène du nouveau jour et se répart – avec un sourire plein d’espoir – avec une douce haleine que je sens sur mes lèvres.


Avril 2018: Fontana dei dodici mese – Fontaine de douze mois

Acqua corrente della fonte di vita. Ho sete di te – sempre. Mai avevo sentito così forte e bella la voce e il significato dell’acqua che scorre.

Eau courante provenant de la source de vie. J’ai soif de toi – toujours. Je n’avais jamais entendu si fort et si belle la voix et le sens de l’eau qui coule.


Mai 2018: Gran Madre di Dio

Gran Madre – Circondata da tracce di luce come il girotondo delle lucciole in una notte buia d’estate.

Gran Madre – Entouré de traces de lumière comme le rond-point des lucioles dans une sombre nuit d’été.


Juin 2018: Palazzo Barolo

Un meraviglioso incontro di luce e ombra nei frammenti di specchi. Le fantasie si alzano in alto… mentre la realtà tocca il pavimento… I muri raccontano dell‘essenza della vita, dell’entusiasmo in una carezza, ma bisogna essere pazienti e lasciargli il tempo di parlare.

Une merveilleuse rencontre de lumière et d’ombre dans les fragments de miroirs. L’imagination s’élève en haut… tandis que la réalité touche le sol… Les murs racontent l’essence de la vie, de l’enthousiasme dans une caresse, mais il faut être patient et les donner le temps de parler.

Juin 2018: Piazza San Carlo

Piazza San Carlo: il grande salotto di Torino. Sotto un cielo d’incanto – cristalli di luce in un bacio di seta.

Piazza San Carlo: le grand salon de Turin. Sous un ciel d’enchantement – cristaux de lumière dans un baiser de soie.


Juillet 2018: Venaria Reale

La luce riempie la sala e si allunga fluente sul pavimento. Scivola attorno le colonne per abbracciare i deliziosi dettagli. Si allunga verso il cielo, bacia i fiori del soffitto con amore. Vibra e risplende in veneranti riflessi fino al giardino… per diventare uno…

La lumière envahit la pièce et s’étend doucement sur le sol. Glisse autour des colonnes pour embrasser les délicieux détails. Il s’étend dans le ciel, embrassant les fleurs du plafond avec amour. Vibrant et lumineux dans des reflets vénérables jusqu’au jardin… pour ne faire plus qu’un…


Août 2018: Lungo Po

Deliziosa atmosfera di Lungo Po. L’aria trattiene il suo fiato, mentre tutto è immerso di luce liquida. Scioglimento di baci, sospesi sull’onda del fiume.

Délicieuse atmosphère de Lungo Po. L’air retient sa respiration, tandis que tout est immergé dans une lumière liquide. Baisers fondants, suspendus sur la vague d’une rivière.


Septembre 2018: Mole Antonelliana

In vertiginosa altezza, la tua stella onnipresente scintilla. Ride nel bacio del sole, balla sotto la pioggia e si riposa fra le braccia della luna.

En hauteur vertigineuse, ton étoile scintille omniprésente. Il rit dans le baiser du soleil, il danse sous la pluie et se repose dans l’étreinte de la lune.


Octobre 2018: Teatro Regio

Teatro Regio (Carlo Mollino): La materia, le curve, i movimenti emergono da dietro le quinte come creature viventi – spettacoli teatrali oscillanti nello spazio – in una coreografia poetica in cui tutto è permesso finché l’immaginazione viene salvata.

Teatro Regio (Carlo Mollino): La matière, les courbes et les mouvements émergent des coulisses comme des créatures vivantes – des représentations théâtrales oscillant dans l’espace – dans une chorégraphie poétique où tout est permis tant qu’il sauve l’imagination.


Novembre 2018: Basilique de Superga

Un giorno di nebbia non è per caso. È per sentire nel silenzio con il cuore ciò che l’occhio non vede.

Un jour de brouillard n’est pas par hasard. C’est de ressentir en silence avec le cœur ce que l’œil ne peut pas voir.


Décembre 2018: Palazzo Carignano

La natura riunisce i frammenti isolati in un‘unità armoniosa e ci permette di comprendere il tutto insieme ai dettagli … I colori si mescolano per seguire le emozioni. I contorni viaggiano attraverso, per accarezzare i dettagli. Il silenzio incandescente della luce li riunisce in un gioioso equilibrio.

La nature réunit des fragments isolés dans une unité harmonieuse et nous permet de comprendre l’entier jusqu’au détails… Les couleurs se mélangent pour suivre les émotions. Les contours traversent, caressent les détails. Le silence incandescent de la lumière les réunit dans un joyeux équilibre.


Janvier 2019: Conservatorio di Musica Giuseppe Verdi – Concert hall

La musica è una poesia dei suoni in divenire. Ascoltandola entriamo in uno spazio immaginario, un rifugio di pace e armonia – per trovare noi stessi.

La musique est une poésie de sons en devenir. En l’écoutant, nous entrons dans un espace imaginaire, un refuge de paix et d’harmonie – pour nous retrouver nous-mêmes.